Archives par étiquette : sondage

Sondage : les Français plus ou moins satisfaits de leur logement

89% des Français s’estiment satisfaits de leur logement. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par l’institut de sondage Ipsos France pour le compte du réseau immobilier Orpi. Pourtant, à regarder de plus près, on s’aperçoit que le tableau est beaucoup plus négatif qu’il n’y paraît. Explications. Continuer la lecture

89% des propriétaires seraient découragés d’investir dans l’immobilier locatif

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le projet de loi ALUR de Cécile Duflot ne fait pas l’unanimité. D’après un sondage de Locservice.fr, la grande majorité des bailleurs disent que la loi Duflot 2 va décourager les propriétaires d’investir dans l’immobilier locatif plutôt que l’inverse.

Un sondage très nettement en défaveur du projet ALUR

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. A la question : « Le nouveau projet de loi sur le logement va-t-il décourager ou encourager les bailleurs à investir dans l’immobilier locatif ? », 89% des personnes répondants ont affirmé « Décourager ». 7% des personnes interrogées se sont déclarées sans opinion. Seuls 5% d’optimistes ont répondu que le projet allait encourager les propriétaires à se lancer dans l’investissement locatif.

Projet ALUR : pourquoi tant de mécontents ?

Du point de vue de ses détracteurs, le projet de loi Duflot 2 favorise trop les locataires, au détriment, voire au mépris des propriétaires. C’est ce qu’affirme notamment Jean-François Buet, président de la FNAIM (Fédération NAtionale de l’IMmobilier) sur son blog dans une de ses publications : « Arrêtez de tirer sur les propriétaires ! ». Pour rappel, les principales mesures ont en effet pour vocation première de protéger les locataire face aux abus de certains propriétaires :

En premier lieu, la mesure d’encadrement des loyers, empêchant les propriétaires de fixer des prix de loyers démesurément élevés dans certaines zones urbaines où la demande de logements est considérée comme tendue. Ensuite la mise en place d’une Garantie Universelle des Loyers impayés, laquelle serait à 50% financée par les propriétaires via une taxe de leurs loyers perçus.

La loi sera débattue prochainement au Parlement, pour une entrée en vigueur prévue à l’horizon 2016. Le débat promet déjà d’être vif !

Source : Sondage Locservice.fr, publié au mois d’aout 2013. Résultats fondés sur 1659 votes de bailleurs particuliers. Méthode de sondage non précisée.